L’AUTOMNE DU LIVRE À NICE…


La crise sanitaire a eu raison du Festival du Livre de Nice dans sa version habituelle, qui après avoir été reporté, a dû être annulé. Difficile décision tant cet événement est attendu par les niçois, mais décision inévitable compte tenu des contraintes sanitaires liées à l’organisation d’un tel événement. Afin de conserver une programmation pour l’édition 2020, la Ville de Nice a décidé de programmer « Les grands entretiens du Festival du Livre de Nice ». Le lien qui unit les écrivains et les lecteurs à Nice est ainsi maintenu.
C’est donc une série de grands entretiens suivis de séances de dédicaces qui est proposée cet automne avec ceux qui font l’actualité du livre.
Ceux-ci se dérouleront dans divers lieux de la ville de Nice et permettront d’accueillir le public dans de bonnes conditions.

Entrée gratuite – Réservation sur le site www.nice.fr (dans la limite des places disponibles)

En ouverture de ces rencontres le 14 Octobre au C.U.M. (Centre Universitaire Méditerranéen) Didier van Cauwelaert présentera « L’inconnue du 17 mars », son dernier ouvrage tout juste paru aux éditions Albin Michel.

Le 17 Octobre à l’Artistique, place à un hommage à Jean Giono, conçue autour d’un débat avec Jacques Ferrandez qui a réalisé l’adaptation BD du Chant du monde (Gallimard BD) précédé de la projection du documentaire Le chant du monde : du roman à la BD de Michel Viotte (2019) avec Jacques Ferrandez (Durée 52 min. Co-production : MDAM – France Télévisions – Museum TV).

Enfin, Ils seront trois romanciers au mois de novembre à présenter leurs derniers ouvrages à l’Auditorium du MAMAC :
Yann Queffélec le 13 Novembre : La mer et au-delà (à paraître aux éditions Calmann Lévy), Daniel Picouly le 27 Novembre : Longtemps je me suis couché de bonheur (Albin Michel) et Alexandre Jardin le 28 Novembre pour son roman Française (Albin Michel).

Réservation sur le site www.nice.fr  (dans la limite des places disponibles)

En raison de la crise sanitaire, il vous sera demandé de respecter les gestes barrières et de porter un masque.

Previous COLLOQUES DE MENTON 2020
Next PROGRAMME 2020