DANIEL PICOULY@©Jean-Marie PérierIssu d’un milieu populaire, Daniel Picouly a grandi dans la banlieue parisienne entouré de douze frères et soeurs. Après des études de comptabilité, de gestion et de droit, il devient maître auxiliaire, puis en 1988, professeur de comptabilité en classe de BTS dans le 13e arrondissement parisien.
En 1992 paraît, grâce à la collaboration de Daniel Pennac, son premier roman, La Lumière des fous, rapidement suivi de deux polars, Nec et Les Larmes du chef. Mais il faut attendre 1995 et le succès de sa saga familiale Le Champ de personne pour qu’il s’impose en tant qu’écrivain.
Depuis, tous ses écrits reçoivent un bel accueil du public et des critiques. Parmi eux, on peut citer L’Enfant léopard – prix Renaudot 1999 – la bande dessinée Retour de flammes en 2003, La Treizième Mort du chevalier en 2005 ou encore Un beau jeudi pour tuer Kennedy en 2006.
D’abord présentateur de son Café Picouly sur France 5, il est aux manettes du Café littéraire de France 2 depuis septembre 2008. 2012 marque l’arrêt de son émission Café Picouly et ses débuts au théâtre avec La faute d’orthographe est ma langue maternelle, initialement joué pendant le Off d’Avignon.
Son dernier ouvrage s’intitule « Le cri muet de l’iguane » (Albin Michel).