L’EXPOSITION ÉPHÉMÈRE DES DEUXIÈMES JOURNÉES EUROPÉENNES DES LETTRES ET MANUSCRITS

Elle présente dans les murs de l’Hôtel Salomon de Rothschild une vingtaine de trésors manuscrits et épistolaires des collections du Musée des Lettres et Manuscrits de Paris liés aux grands défis politiques culturels et scientifiques relevés par l’homme grâce à l’écrit. Elle se compose d’une douzaine d’acquisitions récentes du Groupe Aristophil pour ses musées et pour les membres de son cercle, et en prime, les trente manuscrits originaux des trente lettres lues et commentées sur les antennes de France Culture pendant l’été 2013 dans l’émission « La Boîte à lettres ».

Parmi les trésors exposés : un manuscrit autographe en latin sur la peste d’Isaac Newton, une lettre codée de Napoléon : « A 3 heures du matin, le 22, je fais sauter le Kremlin », quelques poèmes manuscrits des Fleurs du mal de Charles Baudelaire, une partition manuscrite de Frédéric Chopin, le manuscrit de La Trahison de la comtesse de Rhune (Gustave Flaubert revu par Guy de Maupassant), une lettre de Gauguin et de Van Gogh à Émile Bernard, une formidable lettre de Matisse à son ami le poète Joë Bousquet, une lettre d’Elizabeth Nye passagère du Titanic, un poème d’amour de Jean Seberg et le manuscrit de L’homme à tête de chou de Serge Gainsbourg.