Le 3 août, Mathilda May a lu un extrait de L’abyssin  de Jean-Christophe Rufin.