COUV-GARCIN-202x300Le 21 mai à 11h30, la vingtième édition du prix Nice Baie des Anges a couronné Jérôme GARCIN pour son roman «Le Voyant» publié aux éditions Gallimard. Le jury a distingué cet ouvrage parmi huit romans en lice. Le lauréat succède à Sylvain Tesson (S’abandonner à vivre – Gallimard).

Présidé par Franz-Olivier Giesbert, le jury réunissait Paule Constant, Irène Frain, Aurélie de Gubernatis, Didier van Cauwelaert, Laurent Seksik, Jean-Luc Gag (Conseiller municipal délégué au patrimoine historique, à la littérature, à la lutte contre l’illettrisme, au théâtre, et à la langue niçoise) et Nicolas Galup (rédacteur en chef d’Azur TV). Sélectionné par des écrivains et par des journalistes d’Azur TV, un jury populaire de dix lecteurs, amoureux des livres et des mots, a été associé aux délibérations.

Résumé : « Le visage en sang, Jacques hurle : “Mes yeux ! Où sont mes yeux ?” Il vient de les perdre à jamais. En ce jour d’azur, de lilas et de muguet, il entre dans l’obscurité où seuls, désormais, les parfums, les sons et les formes auront des couleurs. » Né en 1924, aveugle à huit ans, résistant à dix-sept, membre du mouvement Défense de la France, Jacques Lusseyran est arrêté en 1943 par la Gestapo, incarcéré à Fresnes puis déporté à Buchenwald. Libéré après un an et demi de captivité, il écrit Et la lumière fut et part enseigner la littérature aux États-Unis, où il devient « The Blind Hero of the French Resistance ». Il meurt, en 1971, dans un accident de voiture. Il avait quarante-sept ans. 

Vingt ans après Pour Jean Prévost (prix Médicis Essai 1994), Jérôme Garcin fait le portrait d’un autre écrivain-résistant que la France a négligé et que l’Histoire a oublié.

Jérôme-Garcin©c.-HélieGallimard-300x224L’auteur : Journaliste et écrivain, Jérôme Garcin est l’auteur d’une vingtaine de romans et d’essais (dont La Chute de chevalThéâtre intimeL’Ecuyer mirobolantOlivierBleus horizons) pour lesquels il a reçu le prix Prince Pierre de Monaco en 2008 et le Grand prix Henri-Gal de l’Académie française en 2013. Il a été directeur de la rédaction de L’Événement du jeudi (1989-1994) et rédacteur en chef à L’Express (1994 à 1996). De 1982 à 1987, il a produit et animé les émissions Ouvert le dimanche et Boîte aux lettres sur FR3 puis Permission de minuit sur TF1.

Jérôme Garcin produit et anime la doyenne des émissions de France Inter, Le Masque et la Plume, depuis 1989. Il dirige aujourd’hui les pages culturelles du Nouvel Observateur.

Depuis sa création en 1996, à l’initiative de la Ville de Nice, ce prix littéraire a couronné les romanciers : Patrick Renaudot, Raoul Mille, Franz-Olivier Giesbert, Gérard de Cortanze, Claude Imbert, Jean-Noël Pancrazi, Paula Jacques, Vénus Khoury-Ghata, Richard Millet, Eric Fottorino, Jean-Paul Enthoven, Didier Van Cauwelaert, Saphia Azzeddine/René Frégni, Daniel Cordier, Laurent Seksik, Aurélie Hustin de Gubernatis, Romain Slocombe et Valérie Tong Cuong.

Photo © C.Hélie/Gallimard