Le 22 mai, la dix-neuvième édition du prix Nice Baie des Anges a couronné Sylvain TESSON pour son roman « S’abandonner à vivre »  publié aux éditions Gallimard. Le jury a distingué cet ouvrage parmi huit romans en lice. Le lauréat succède à Valérie Tong Cuong (L’atelier des miracles, J-C. Lattès).

Présidé par Franz-Olivier Giesbert, le jury réunissait Paule Constant, Irène Frain, Aurélie de Gubernatis, Didier van Cauwelaert, Laurent Seksik, Jean-Luc Gag (conseiller municipal délégué au patrimoine historique, à la littérature, à la lutte contre l’illettrisme, au théâtre, et à la langue niçoise) et Olivier Biscaye (directeur des rédactions du quotidien Nice-Matin). Sélectionné par des écrivains et par des journalistes de Nice-Matin, partenaire du prix littéraire azuréen, un jury populaire de dix lecteurs, amoureux des livres et des mots, a été associé aux délibérations.

Le prix Nice Baie des Anges sera remis à Sylvain Tesson, par Christian Estrosi, Maire de la Ville de Nice, le vendredi 13 juin, en ouverture du Festival du livre de Nice.

 
couv tessonRésumé :
 
Devant les coups du sort il n’y a pas trente choix possibles. Soit on lutte, on se démène et l’on fait comme la guêpe dans un verre de vin. Soit on s’abandonne à vivre. C’est le choix des héros de ces nouvelles. Ils sont marins, amants, guerriers, artistes, pervers ou voyageurs, ils vivent à Paris, Zermatt ou Riga, en Afghanistan, en Yakoutie, au Sahara. Et ils auraient mieux fait de rester au lit.
 
L’auteur :
Ecrivain, journaliste et grand voyageur, Sylvain Tesson est né en 1972. Après un tour du monde à vélo, il se passionne pour l’Asie centrale, qu’il parcourt inlassablement depuis 1997. Il s’est fait connaître en 2004 avec un remarquable récit de voyage, L’axe du loup (Robert Laffont). De lui, les Editions Gallimard ont déjà publié Une vie à coucher dehors (2009), avec Thomas Goisque et Bertrand de Miollis, Haute tension (Hors série Connaissance, 2009), Dans les forêt de Sibérie (2010), L’éternel retour (2012).
 
 

Depuis sa création en 1996, à l’initiative de la Ville de Nice, ce prix littéraire a couronné les romanciers : Patrick Renaudot, Raoul Mille, Franz-Olivier Giesbert, Gérard de Cortanze, Claude Imbert, Jean-Noël Pancrazi, Paula Jacques, Vénus Khoury-Ghata, Richard Millet, Eric Fottorino, Jean-Paul Enthoven, Didier Van Cauwelaert, Saphia Azzeddine / René Frégni, Daniel Cordier, Laurent Seksik, Aurélie Hustin de Gubernatis, Romain Slocombe et Valérie Tong Cuong.